Engrais

Meilleur engrais d’orchidée 2019 – Guide d’achat, comparatif et avis

Pour beaucoup de personnes, s’occuper d’un jardin complet peut être à la fois une entreprise stimulante et très enrichissante. Certains peuvent choisir de garder une pelouse avec quelques brins d’herbe, quelques petites plantes, et en rester là. Mais pour les jardiniers les plus audacieux, créer une grande pelouse, avec beaucoup de plantes, de buissons et d’arbustes est mieux. Ajoutez quelques idées d’aménagement paysager et vous aurez un jardin primé.

Maintenant, planter et faire pousser la plupart des plantes est simple; il suffit de semer les graines ou de placer la plante sur le sol, d’appliquer l’engrais et de l’eau régulièrement. Dans la plupart des cas, n’importe qui peut créer un magnifique lit de fleurs en utilisant uniquement ces étapes. Après avoir pénétré dans le sol, les plantes vont absorber tous les nutriments nécessaires à la croissance du sol. Si le sol manque d’un ou de plusieurs éléments nutritifs, un engrais approprié peut être appliqué pour le compléter.

Cela est vrai pour toutes les plantes qui poussent sur le sol. Cependant, avec les orchidées, c’est une toute autre histoire.

Guide de croissance des orchidées

La plupart des orchidées sont des épiphytes, ce qui signifie qu’elles vivent sur des arbres, accrochées par leur écorce et leurs branches. Semblables à d’autres plantes, elles tirent les nutriments nécessaires à leur croissance par leurs racines qu’elles accrochent dans l’air ou maintiennent leur adhérence à l’écorce de l’arbre. La majeure partie du contenu nutritionnel que les orchidées reçoivent provient de feuilles pourries, d’excréments d’oiseaux et de poussières balayées par le vent. La plupart de ces éléments entrent en contact avec les racines de l’orchidée soit lorsque la pluie les emporte, soit lorsque le vent souffle sur leurs racines.

Comme vous pouvez l’imaginer, les orchidées à l’état sauvage ne reçoivent pas beaucoup de nourriture. Pour cette raison, ils ont dû s’adapter pour être extrêmement efficaces dans leurs besoins en éléments nutritifs, nécessitant souvent très peu de subsistance pour se développer et fleurir. Cela vaut tant pour les épiphytes que pour les orchidées lithophytes, ces dernières poussant et fleurissant sur des rochers plutôt que sur des arbres. Il existe également environ 200 espèces d’orchidées terrestres, qui poussent sur le sol, comme des plantes ordinaires. Contrairement aux épiphytes et aux lithophytes, ceux-ci ont besoin de plus de nutriments pour se développer, car ils sont habitués à recevoir beaucoup de nourriture du sol.

Pour bien comprendre quel engrais conviendra le mieux à votre plantation d’orchidées, nous devons d’abord savoir quels éléments nutritifs sont nécessaires à la croissance des orchidées et de la plupart des autres plantes. Les orchidées ont besoin de 16 nutriments pour se maintenir; 9 macronutriments et 7 micronutriments. Le premier groupe utilise le préfixe macro parce qu’il est nécessaire en plus grandes quantités, alors que le contraire est vrai pour le second.

Les 9 macronutriments nécessaires à la croissance des orchidées sont l’oxygène, l’hydrogène, le carbone, l’azote, le soufre, le magnésium, le potassium et le phosphore. Les trois premiers sont présents dans l’air et dans l’eau, il n’est donc pas nécessaire de les compléter avec des engrais. Les trois principaux macronutriments sont l’azote, le phosphore et le potassium (NPK) et sont présents dans pratiquement tous les engrais. Les trois autres macros se trouvent parfois dans des engrais spécifiques, dont certains sont conçus exclusivement pour les orchidées.

D’autre part, les principaux micronutriments essentiels à la croissance des orchidées sont le chlore, le bore, le molybdène, le zinc, le cuivre, le fer et le manganèse. Ces éléments sont à peine complétés par des engrais car ils peuvent être facilement complétés avec de l’eau du robinet.

Maintenant que nous connaissons les éléments nutritifs importants nécessaires à la création de belles orchidées, plongeons-nous dans la liste de nos meilleurs choix pour les meilleurs engrais pour orchidées.

Comprendre le NPK

Maintenant que nous avons partagé nos meilleurs choix d’orchidées, prenons quelques minutes pour discuter de la question du NPK. Je suis sûr que vous avez peut-être déjà remarqué que la plupart de ces produits affichent une série de nombres séparés par des traits d’union. Ces chiffres représentent la quantité des trois principaux macronutriments offerts par l’engrais. Par exemple, si une étiquette d’engrais indique un rapport 20-20-20, cela signifie que, dans une livre de produit, vous trouverez 20% d’azote, de phosphore et de potassium.

En règle générale, lorsque vous cultivez des plantes, votre engrais doit compléter les faiblesses de votre sol. Si votre sol manque d’azote naturel, vous devez utiliser un engrais riche en azote, etc. La meilleure façon de tester les propriétés nutritionnelles de votre sol consiste à vous procurer un kit de test auprès de votre quincaillerie et à analyser plusieurs échantillons de votre pelouse ou de vos pots.

Conseils sur les soins des orchidées

Plantation

Comme les orchidées en pot sont semées sur des mélanges sans terre, la méthode normale de fertilisation ne leur est pas applicable. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les orchidées, comme toutes les autres plantes, ont besoin de plusieurs nutriments pour se développer. Cependant, ils ne peuvent pas absorber la nutrition du sol, comme les autres plantes, car il n’y a pas de sol pour commencer.

Pour les orchidées domestiques, vous voudrez les planter dans un pot avec un mélange de liège, d’écorce, de cailloux, de fougère arboricole ou de matériaux similaires pouvant être emballés sans serrer. Ce mélange servira à simuler l’habitat dans lequel les orchidées se développent naturellement. L’idée est que leurs racines restent aérées, le pot doit donc également comporter de nombreux trous dans lesquels l’eau et les engrais peuvent s’écouler facilement.

Arrosage et fertilisation

Contrairement aux autres plantes, vous ne voulez pas trop arroser vos orchidées, car cela pourrait étouffer les racines et éventuellement tuer la plante. Pensez à ces plantes comme à des êtres humains, car nous avons également besoin d’eau, mais si nous y sommes constamment submergés, nous mourrons éventuellement. Il est normal que les racines de vos orchidées restent bien enroulées dans leur pot. Il est également normal que quelques-uns d’entre eux en débordent, ce qui peut donner  l’image que votre plante est à l’étroit et doit être coupée. Ne coupez jamais les racines de votre orchidée; Rappelez-vous qu’ils absorbent également les nutriments de l’air et qu’il est normal que certaines de ses racines pendent librement.

Pour arroser votre orchidée, évitez de mouiller les feuilles. Essayez de verser l’eau directement dans le pot. Après quelques secondes, assurez-vous de vider l’excès d’eau; Si vous ne le faites pas, votre orchidée sera étouffée. Les aliments pour orchidées ou les engrais peuvent être appliqués une fois par semaine en utilisant un faible mélange de produit. Quand je dis faible, je veux utiliser seulement ½ ou ¼ de ce qui est recommandé sur l’étiquette du produit. Notez que vous devez arroser votre orchidée avec de l’eau pure une fois par mois pour éliminer les sels d’engrais qui se seraient éventuellement accumulés dans le pot de la plante. Assurez-vous d’utiliser un engrais de rappel des fleurs lorsque l’automne tombe, car c’est la saison où vos orchidées fleuriront le plus. Un booster de fleurs est un engrais qui contient une quantité accrue de phosphore et moins d’azote (c’est-à-dire 10-30-20)

Lumière et température

Les orchidées poussent généralement dans les climats tropicaux, ce qui signifie qu’elles sont habituées à la chaleur le jour et au froid la nuit. Pour simuler ces changements de température dans votre maison, vous souhaiterez installer votre orchidée près d’une fenêtre ou d’un autre endroit où la température peut varier d’au moins 10 degrés à différents moments de la journée.

Si vous décidez de placer votre orchidée près d’une fenêtre, veillez à utiliser un rideau ou un écran de fenêtre. Les orchidées se développent naturellement à l’ombre où il fait chaud, mais pas au contact direct du soleil. Ce sont des plantes sensibles à la lumière et une exposition directe au soleil brûlera lentement leurs feuilles.

Conclusion

Les orchidées sont l’une des plus belles plantes domestiques que tout jardinier peut avoir. Une fois qu’elles sont en pleine floraison, leurs fleurs sont grandes et présentent souvent des couleurs vives, ce qui peut vraiment alléger l’atmosphère de n’importe quelle pièce. Cependant, la plupart des gens ont du mal à les faire repousser une fois leurs premières fleurs tombées. Cela peut être dû à de nombreuses raisons, telles que l’arrosage insuffisant – ou excessif -, la mauvaise installation des plantes, l’absence de nutriments nécessaires, etc.

Heureusement, il existe actuellement une large gamme de produits créés dans le seul but de vous aider à cultiver votre propre jardin d’orchidées. Il existe également de nombreuses informations sur Internet concernant les orchidées, qui peuvent vous aider à vous familiariser avec les bases des soins de ces plantes magnifiques.

 

Afficher plus

Yasmina

Je suis Yasmina et je suis Français d'origine Algérienne. Folle de jardinage, je partage avec vous mes exploits et mes expériences dans ce domaine. Le jardinage c'est ma vie et donc j'aimerai partager ma vie avec vous :)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer